SeaFrance : une addition salée pour les actionnaires et le personnel

Tous les partenaires sociaux de SeaFrance ont signé la paix des braves en décembre 2009, après des mois de conflit et de médiation. Trois étapes délicates restent encore à franchir dont la recapitalisation et l'application du PSE.

Les 5 et 6 octobre, les partenaires sociaux de SeaFrance ont signé une série de protocoles annexés au relevé de fin de médiation approuvé par référendum le 15 décembre, et signé in extremis par la CFDT le 16 décembre. Ces signatures ont de nouveau donné lieu à une épreuve de force entre la direction et la CFDT, majoritaire chez les marins.Pierre Fa, président du directoire, avait alors menacé par écrit les salariés de retour au tribunal de commerce de Paris si tout n'était pas réglé le 6 janvier au soir. L'intersyndicale CGC-CGT des officiers a signé la première. La CGT et la CFDT ont négocié jusqu'au dernier moment.

Publié le: 2010-01-15


Retour au sommaire